Accueil

             

Les marais salés de l’estuaire de la Seudre et les marais doux de Brouage sont deux zones humides géographiquement très proches. Toutes deux ont été façonnées par les activités humaines pour la culture du sel au cours du XIème siècle. Pourtant, elles diffèrent complètement, autant par leur typologie physique que par la gestion et les usages actuels.

                        Marais de Brouage - Vue de la Tour de Broue (c) JY Piel               Vue aérienne du marais de la Seudre

Si l’on s’intéresse à la biodiversité, on observe de nombreuses espèces présentes sur ces deux territoires mais aussi certaines plus spécifiques à chaque type de marais car dépendantes des particularités de chaque zone humide. De plus, la biodiversité de chacune de ces deux zones s’enrichit respectivement, notamment par le biais des corridors écologiques.

Cette diversité complémentaire crée une richesse particulière sur l’ensemble du territoire englobant les marais de Seudre, de Brouage et même de l’ile d’Oléron puisque l'on retrouve cette même coexistence de marais salés et de marais doux!                      

A travers ces deux sites de marais, le réseau Natura 2000 met en avant la richesse du patrimoine naturel au sein d’un même site mais aussi entre les sites. Il ne faut cependant pas oublier que, sur nos marais anthropisés, cette richesse est indissociable de la présence d’une activité humaine extensive…

 

 

Entrez dans la culture Natura 2000 et découvrez comment cette démarche peut nous aider à préserver et valoriser notre territoire !

                            Vaches et hérons garde-boeufs sur le marais de Brouage (c) JY Piel            Claires sur le marais de la Seudre (c) CRC